Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Domninos de Larissa

dimanche 12 août 2018, par ljallamion

Domninos de Larissa (420-environ 480)

Mathématicien helléniste juif syrien

L'École d'Athènes (fresque par Raphaël) Musée du VaticanDomninos de Larissa était, en même temps que Proclos, un élève de Syrianos.

Domninos aurait dévié des doctrines de Platon en les mélangeant avec ses opinions personnelles. Ses interprétations des principes de Platon l’opposaient à Proclos qui concevait ses déclarations comme une traîtrise aux principes véritables du platonisme [1].

L’Académie d’Athènes [2] choisit alors l’interprétation de Proclos plutôt que celle de Domninos, et Proclos prit la tête de l’Académie. Après la promotion de Proclos, Domninos partit d’Athènes et retourna à Larissa [3].

On dit qu’il aurait enseigné à Asclépiodote d’Alexandrie , jusqu’à ce que ce dernier soit devenu si instruit, que Domninos ne l’a plus admis en sa compagnie

Domninos est connu comme l’auteur d’un “Manuel d’introduction à l’arithmétique”, qui a été édité par Boissonade et au sujet duquel le mathématicien et historien des sciences français Paul Tannery a écrit deux articles. Le Manuel d’introduction à l’arithmétique était un ouvrage concis et bien agencé de la théorie des nombres. L’ouvrage portait sur les nombres, les proportions et les moyennes. Il est important puisqu’il s’agit d’une réaction contre “L’Introduction à l’arithmétique” [4]) et un retour à la doctrine d’Euclide.

Domninos peut également avoir écrit un ouvrage intitulé “Éléments d’arithmétique” tel que mentionné vers la fin de son Manuel d’introduction à l’arithmétique, bien qu’il ne soit pas certain qu’il ait écrit ce texte.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Thomas Little Heath, Une histoire des mathématiques grecques, tome II, Dover Publications, 1981, (ISBN 0486240746)

Notes

[1] Le platonisme est une théorie philosophique selon laquelle il existe des entités intelligibles en soi, dont le contenu est indépendant de la contingence de l’expérience sensible.

[2] L’académie est l’école philosophique fondée dans Athènes par Platon vers 387 av. jc. Elle dure jusqu’en 86 av. jc. L’académie tire son nom du domaine dans lequel elle est située, fait de jardins et de portiques et qui se trouve près du tombeau du héros Académos. Platon et Aristote ont enseigné dans cette école.

[3] Shaizar, Shayzar, ou Chayzar est une ville et forteresse médiévale en Syrie qui joua un rôle important dans les conflits entre chrétiens et musulmans à l’époque des croisades. Situé sur l’Oronte entre Hama et Apamée, sur un site stratégique, elle est citée dans les Lettres d’Amarna sous le nom de Senzar ou Sezar. Les Grecs l’appellent Sidzara, puis elle est rebaptisée Larissa par les Séleucides. Les Romains lui rendent son nom et les Byzantins l’appellent Sezer. Les Croisés, avec Guillaume de Tyr parlent de Caesarea (Césarée de Syrie), et la ville est parfois confondue avec l’actuelle Kayseri.

[4] Arithmetica introductio de Nicomaque