Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Domnall ou Donald Ban MacWilliam

Domnall ou Donald Ban MacWilliam

mardi 5 décembre 2017, par ljallamion

Domnall ou Donald Ban MacWilliam (mort en 1215)

Prétendant au trône d’Écosse en 1215

carte de l'ecosseIssu des Meic Uilleim [1]. Donald Bán c’est-à-dire le Blond, est généralement considéré comme le fils de Donald MacWilliam ou peut-être de Gothred.

En 1215, peu après le couronnement à Scone [2] le 5 décembre 1214 du roi Alexandre II d’Écosse, Donald Ban Mac William associé avec Kenneth MacHeth un fils de Malcolm MacHeth et un certain Roderick identifié avec Ruaidhri mac Raghnaill , envahit le Moray [3]. L’aspect le plus remarquable de cette nouvelle rébellion du nord de l’Écosse est qu’elle associe les deux lignées de prétendants issus des mormaers [4] de Moray les Meic Uilleim et les MacHeth [5].

La révolte est brève, sans assistance de l’armée royale, un noble gaélique local du Ross [6], Fearchar Mac Taggart les défait lors d’un seul combat, coupe les têtes des deux prétendants qu’il envoie comme trophées au roi Alexandre II d’Écosse. Il sera récompensé par l’octroi de la chevalerie et devient le représentant régional du roi avant de recevoir enfin le titre de comte de Ross vers 1221/26.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Richard Oram Domination and Lordship. Scotland 1070-1230 The New Edinburgh History of Scotland III. Edinburgh University Press, (Edinburgh 2011)

Notes

[1] Les Meic Uilleim (ou MacWilliam) forment une famille gaélique descendant de William fitz Duncan, petit-fils de Malcolm III d’Écosse. Ils sont exclus de la succession au trône par le fils de Malcolm, David 1er d’Écosse, au 12ème siècle et fomentent plusieurs rebellions pour revendiquer leur droit sur le Moray voire sur toute l’Écosse.

[2] Scone est un village d’Écosse, dans la région de Perth and Kinross. À Scone se trouvait la Pierre du destin, dite aussi Pierre de Scone, sur laquelle les rois d’Écosse étaient couronnés. La pierre fut emmenée comme butin de guerre à Westminster par le roi Édouard 1er d’Angleterre en 1296. Mais les rois écossais continuèrent à se faire couronner à Scone, jusqu’à Charles II, en 1651.

[3] Le Moray est une région de lieutenance d’Écosse située à l’est des Highlands, basée sur l’ancien comté de Moray ou Morayshire.

[4] Le titre de Mormaer désigne un souverain régional ou provincial dans le royaume des Scots médiéval. En théorie, bien que cela n’ait pas toujours été vrai dans la réalité, un Mormaer venait juste après le roi d’Écosse en termes de statut, et était supérieur au toisech. Un Mortuath ou Mormaerdom (« territoire du mormaer ») n’était pas simplement une seigneurie régionale, mais possédait également un rang officiel de comté.

[5] Les MacHeth étaient une famille gaélique qui a organisé plusieurs rebellions face aux rois écossais-normands qui régnaient sur l’Écosse au 12ème et 13ème siècle. On connaît mal leurs origines.

[6] Initialement le comté de Ross, dont le nom signifie en gaélique « cap », correspondait au territoire de l’est du Ross actuel, limité par le Dornoch Firth et le Cromarty Firth. Il comprenait les paroisses de Kiltearn (c’est-à-dire la moderne Evanton) et Alness. Le premier personnage connu portant le titre de mormaer ou comte de Ross est le rebelle MacHeth