Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Marie Louise d’Orléans

Marie Louise d’Orléans

jeudi 21 juillet 2016

Marie Louise d’Orléans (1662-1689)

Reine consort d’Espagne, de Sicile et de Naples-Duchesse consort de Bourgogne, de Milan, de Brabant, de Luxembourg et de Limbourg-Comtesse consort de Flandre

Fille de Philippe 1er duc d’Orléans et de sa cousine et première épouse Henriette d’Angleterre , elle descend à la fois des familles royales française et anglaise. Elle a pour grands-parents paternels Louis XIII et Anne d’Autriche. Ses grands-parents maternels sont Charles 1er d’Angleterre et Henriette de France.

Louis XIV est son oncle paternel et parmi ses oncles maternels figurent les rois Charles II et Jacques II d’Angleterre. En 1679, elle devient la première épouse de Charles II d’Espagne.

Effrayée à l’idée d’être unie avec un homme victime d’une lourde hérédité et vivant dans une cour sinistre, l’adolescente se jette en public aux pieds de son oncle pour qu’il renonce à ce projet. Le Roi feint de croire à une farce et réplique non sans ironie qu’il n’était pas digne que la reine Catholique se jette aux pieds du roi Très Chrétien. Marie-louise a de quoi être effrayée, l’étiquette espagnole étant encore plus codifiée et restrictive qu’en France, les reines espagnoles étant notamment servies à genoux.

Bien qu’elle soit réputée pour sa beauté lors de son mariage, son union sans amour avec le roi d’Espagne imbécile est pour elle cause de dépression et d’une obésité morbide. En butte à l’hostilité de la Cour qui manipule le faible souverain et le monte contre son épouse, elle tombe quand même enceinte mais ne mène pas sa grossesse à terme. Le couple demeure donc sans enfants, et le roi n’en aura pas davantage avec sa seconde épouse, Marie-Anne de Neubourg .

Comme sa mère, elle meurt à l’âge de 27 ans. Des rumeurs non confirmées dirent qu’elle avait été empoisonnée à l’instigation de sa belle-mère, la reine douairière Marie-Anne d’Autriche, parce qu’elle n’avait pas eu d’enfant, mais aussi que l’amour que lui portait le roi risquait de détacher celui-ci de l’alliance autrichienne alors que débutait la guerre de la Ligue d’Augsbourg [1].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Marie Louise d’Orléans/ Portail de l’Espagne/ Roi et reine consort d’Espagne

Notes

[1] La guerre de la Ligue d’Augsbourg, également appelée guerre de Neuf Ans, guerre de la Succession Palatine ou guerre de la Grande Alliance, eut lieu de 1688 à 16972. Elle opposa le roi de France Louis XIV, allié à l’Empire ottoman et aux jacobites irlandais et écossais, à une large coalition européenne, la Ligue d’Augsbourg menée par l’Anglo-néerlandais Guillaume III, l’empereur du Saint Empire romain germanique Léopold 1er, le roi d’Espagne Charles II, Victor Amédée II de Savoie et de nombreux princes du Saint Empire romain germanique. Ce conflit se déroula principalement en Europe continentale et dans les mers voisines, mais on y rattache le théâtre irlandais, où Guillaume III et Jacques II se disputèrent le contrôle des îles britanniques, et une campagne limitée entre les colonies anglaises et françaises et leurs alliés amérindiens en Amérique du Nord. Cette guerre fut la deuxième des trois grandes guerres de Louis XIV.