Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 2ème siècle > Abercius d’Hiérapolis

Abercius d’Hiérapolis

dimanche 5 juin 2016, par ljallamion

Abercius d’Hiérapolis

Évêque d’Hiérapolis vers la fin du 2ème siècle

Abercius d'Hiérapolis Évêque d'Hiérapolis vers la fin du 2ème siècleThaumaturge [1] et surtout grand évangélisateur, ce qui lui vaut le titre traditionnel d’Égal aux Apôtres.

Jusque vers la fin du 19ème siècle, Abercius n’était connu que par une Vita grecque datable du 4ème ou du 5ème siècle et transmise au 10ème siècle par Syméon Métaphraste , le plus important des compilateurs hagiographes byzantins.

Abercius, évêque d’Hiérapolis, y apparaît comme un grand pourfendeur d’idoles qui convertit en masse ses concitoyens encore païens. Au cours d’un voyage à Rome riche en miracles, il guérit la fille de l’empereur qui était possédée d’un démon. Puis le Christ lui-même qui lui apparaît souvent lui ordonne d’aller évangéliser les Syriens. Abercius exécute sa mission, se signale par son intense activité thaumaturgique, puis, déjà âgé, s’en retourne dans sa patrie.

Avant sa mort, il fait graver son épitaphe sur un autel que le diable, vaincu par le saint, avait été obligé de transporter de Rome à Hiéropolis [2].

L’auteur de la Vita transcrit cette inscription qui consiste en 22 vers passablement obscurs, avec des altérations manifestes et qui paraît contenir un symbolisme eucharistique assez embarrassé.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Abercius d’Hiérapolis/ Portail du christianisme/ Saint catholique et orthodoxe

Notes

[1] Le terme thaumaturgie désigne, dans le domaine religieux, le fait de faire un miracle, notamment un miracle de guérison. Les saints sont thaumaturges, ainsi que, traditionnellement, les rois de France, qui pouvaient guérir des écrouelles le jour de leur sacre.

[2] Hiérapolis est une station thermale créée vers la fin du 2ème siècle av. jc par la dynastie des Attalides. Elle est située au sommet de la colline de Pamukkale, bien connue pour ses sources chaudes et ses concrétions calcaires, à 15 km de la ville de Denizli en Turquie. La cité antique de Hiérapolis atteste du rayonnement de la présence hellénistique, puis romaine en Asie Mineure.