Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Hardeknut ou Hardegon de Danemark

Hardeknut ou Hardegon de Danemark

samedi 23 avril 2016

Hardeknut ou Hardegon de Danemark

Roi du Danemark vers 900

Inconnu de la Gesta Danorum [1] de Saxo Grammaticus il est présenté alternativement comme le fils d’un inconnu nommé Sweyn, ou selon le Ragnarssona þáttr [2] et l’Heimskringla [3], comme le fils du semi mythique Sigurd Œil de Serpent , lui-même fils du légendaire Ragnar Lodbrok.

Vers 890, selon Adam de Brême qui retrace “l’Histoire des archevêques de Hambourg”, un roi nommé Helge est déposé et le Danemark est conquis par des suédois commandés par le roi Olof le Suédois . Ce dernier et ses fils, Gyrd et Gnupa prennent le royaume par la force des armes et règnent sur le Danemark.

Adam rapporte qu’ils sont suivis sur le trône par Sigtrygg qui est le fils de Gnupa et d’une noble danoise Asfrid, ce dernier est connu par la pierre runique [4] élevée près de Gottorp au Schleswig-Holstein [5] par sa mère après sa mort.

Adam de Brême dit qu’après Sygtrigg règne quelque temps à l’époque de l’Archevêque Hoger de Brême, Harthacnut venu de Northmannia, le pays des Northmen, par lequel il entend la Norvège, ou la Normandie, récemment colonisé par les Danois qui dépose immédiatement le jeune roi Sigtrygg, règne sans opposition et transmet le trône à son fils Gorm le Vieux.

Cependant le Chroniqueur saxon Widukind de Corvey note la défaite et le baptême forcé du roi danois Chnuba en 934 après une campagne du roi de Germanie Henri 1er de Germanie. Sur cette base Gnupa vaincu par Henri 1er l’Oiseleur aurait péri en guerroyant contre Gorm le Vieux et son fils Sigtrygg roi de Hedeby [6] disparaît vers 943

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Snorri Sturluson Histoire des rois de Norvège Texte traduit et présenté par François-Xavier Dillmann, Gallimard Paris 2000

Notes

[1] La Geste des Danois, est une œuvre de l’historien médiéval Saxo Grammaticus, rédigé vers l’an 1200 au monastère de Sorø. Il s’agit du premier livre danois et il a exercé une grande influence dans l’historiographie et la littérature danoises. Écrit majeur réputé internationalement, c’est aujourd’hui un chef d’œuvre de la littérature médiévale et une référence en la matière.

[2] Récit des fils de Ragnar

[3] La Saga des rois de Norvège ou Heimskringla est un recueil de sagas écrites et compilées en Islande aux alentours de 1225 par le poète et historien Snorri Sturluson.

[4] Une pierre runique est une pierre dressée gravée d’inscriptions runiques. Érigées au 4ème siècle et principalement à la fin de l’âge des Vikings, la plupart sont situées en Scandinavie, bien qu’il en existe également en dehors de cette région. Il s’agit souvent de monuments à la mémoire de personnes décédées.

[5] Le Schleswig-Holstein, est l’un des États fédérés (Länder) composant l’Allemagne. Il s’agit du land le plus septentrional de l’Allemagne. Sa capitale est Kiel. Le land du Schleswig-Holstein est le carrefour de l’Allemagne vers la Scandinavie et en particulier vers le Danemark, avec une superficie de 15 770 km2. Situé entre la mer du Nord et la mer Baltique, il est délimité au nord par le Danemark et au sud par l’Elbe. Il jouxte les Länder du Mecklembourg-Poméranie occidentale, de Basse-Saxe et de Hambourg. Le land est composé de deux entités historiques, les anciens duchés de Schleswig et de Holstein, séparés à la hauteur du canal de Kiel, qui relie les deux mers.

[6] Hedeby, anciennement Haithabu, était un comptoir commercial situé au sud du Danemark, près de la frontière carolingienne et fondé par le roi Gotfrid en 808-809. Les fleuves lui donnent accès à la Baltique et à la mer du Nord. La ville est protégée par un rempart de terre qui a encore 5 à 10 m de hauteur et délimite une superficie de 24 ha. Une palissade de bois protège le port des attaques maritimes. Les maisons de bois rectangulaires abritent des ateliers d’artisans nombreux, répartis en groupes spécialisés, qui travaillent le verre, l’os et la corne et fondent le bronze. Hedeby exporte des objets artisanaux fabriqués sur place. C’est un important marché aux esclaves. Un espace est réservé aux marchands, qui campent à même la place du marché. Les textes anciens s’accordent pour présenter Hedeby (appelée aussi Sliaswic ou Sliesthrop) comme la ville la plus peuplée de Scandinavie. Le comptoir de Hedeby est pillé et brûlé en 1050 par les Norvégiens de Harald Haardraade.