Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Baudouin IV de Hainaut dit Baudouin l’édificateur ou Baudouin le (...)

Baudouin IV de Hainaut dit Baudouin l’édificateur ou Baudouin le bâtisseur

samedi 12 mars 2016

Baudouin IV de Hainaut dit Baudouin l’édificateur ou Baudouin le bâtisseur (1108-1171)

Comte de Hainaut de 1120 à 1171

Fils de Baudouin III comte de Hainaut , et de Yolande de Wassemberg. Comme il était mineur à la mort de son père, la régence fut assurée par sa mère qui dirigea le pays avec prudence et fermeté. Elle négocia les fiançailles de son fils avec Alix de Namur , et assura par traité les droits de cette dernière au comté de Namur. Elle laissa son fils gouverner en 1127.

Peu après, le comte de Flandre Charles 1er de Flandre fut assassiné et plusieurs prétendants, parmi lesquels figurait Baudouin, se manifestèrent. Le roi de France Louis VI le Gros choisit Guillaume Cliton. Irrité, Baudouin envahit le pays d’Alost [1], mais se rendit compte qu’il ne pouvait garder sa conquête et se retira en incendiant Audenarde. Après la mort de Guillaume en 1128, il tenta à nouveau de conquérir la Flandre, mais fut repoussé par Thierry d’Alsace, le nouveau comte.

En 1147, il profita du départ de Thierry en croisade pour envahir à nouveau la Flandre, malgré le risque d’excommunication qu’il encourait pour s’attaquer aux biens d’un croisé. Sibylle d’Anjou , femme de Thierry, réussit à défendre ses terres, le temps que Thierry revînt en hâte de Constantinople. La guerre fit rage et ravagea les deux comtés. Finalement, les deux comtes, las de leur conflit, conclurent la paix en 1151 et fiancèrent leurs enfants. Ce mariage conduisit quarante ans plus tard à la réunion des deux comtés.

Baudouin se consacra à soumettre ses vassaux les plus indociles, et réunit au comté plusieurs terres. Il acquit son surnom de bâtisseur en fortifiant la plupart des villes du Hainaut et en favorisant la construction d’églises et de cathédrales.

En 1169, à l’occasion des noces de son fils avec Marguerite d’Alsace, il fit visiter son palais en construction, à Valenciennes, à plusieurs seigneurs. Ils eurent l’imprudence de monter sur des échafaudages mal étayés qui s’écroulèrent sous eux. Certains se relevèrent légèrement blessés, mais Baudouin eut les cuisses et les reins brisés. Il mourut deux ans plus tard.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Baudouin IV de Hainaut/ Portail du Hainaut/ Comte de Hainaut

Notes

[1] Le comté d’Alost est une principauté féodale située dans le territoire de l’actuelle Belgique. Le comté d’Alost se trouvait sous la suzeraineté du comte de Flandre, mais était située dans le Saint Empire. Il faisait donc partie de la Flandre impériale. L’origine de ce comté se trouve en 1056, quand le comte de Flandre Baudouin V reçut de l’empereur Henri IV un comitatus dans l’ouest du Brabant, jusqu’à la Dendre. Le comte confia l’administration de cette région à une famille, qui auparavant avait détenu la fonction d’avoué de l’abbaye Saint-Pierre de Gand et qui prit le titre de seigneur d’Alost. Ce territoire était donc un comté, mais ceux qui le tenaient au nom du marquis de Flandre n’étaient point comtes, mais simples seigneurs.