Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Thierry ou Théodoric dit Abbé Théodoric

Thierry ou Théodoric dit Abbé Théodoric

samedi 26 décembre 2015

Thierry ou Théodoric dit Abbé Théodoric (10ème siècle-1027)

Bénédictin-Abbé de Jumièges et du Mont Saint-Michel

D’origine bourguignonne, il est le parrain de Thierry de Mathonville, moine de Jumièges [1] et premier abbé de Saint-Évroult [2].

Disciple de Guillaume de Volpiano , il est moine de Saint-Bénigne de Dijon [3] puis moine et prieur de Fécamp [4].

Il devient abbé de Jumièges en 1017. Il commence la construction de l’église de Jumièges et introduit les coutumes de Saint-Bénigne de Dijon.

En 1023, il est nommé abbé du Mont-Saint-Michel en remplacement de Suppo ou Suppon . Il fait reconstruire l’église du Mont. Il souscrit en 1022/1025 à l’acte de fondation de l’abbaye de Fruttuaria [5].

En août 1025, il devient gardien ou custos de Bernay, nommé par Guillaume de Volpiano après que Bernay lui fut confié par le duc Richard II de Normandie. Thierry donne ou aliène la moitié de Bernay à la famille de Montgommery.

Thierry meurt le 17 mai 1027 à Jumièges et est enterré dans la chapelle Saint-Sauveur.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Véronique Gazeau (préf. David Bates et Michel Parisse), Normannia monastica (Xe-XIIe siècle) : II-Prosopographie des abbés bénédictins, Caen, Publications du CRAHM,‎ 2007

Notes

[1] L’abbaye Saint-Pierre de Jumièges en Seine-Maritime fut fondée par saint Philibert, fils d’un comte franc de Vasconie vers 654 sur un domaine du fisc royal à Jumièges.

[2] L’abbaye de Saint-Évroult est une ancienne abbaye bénédictine construite sur ce qui est aujourd’hui le territoire de la commune de Saint-Évroult-Notre-Dame-du-Bois dans l’Orne, elle est aujourd’hui en ruines

[3] Abbatiale de l’abbaye Saint Bénigne de Dijon datant du 6ème siècle devenue tardivement cathédrale à la création de l’évêché de Dijon en 1731. La cathédrale Saint Bénigne de Dijon est une église orientée de style gothique du 13ème siècle située dans le centre sauvegardé de Dijon. L’édifice est dédié à saint Bénigne de Dijon (martyr chrétien du 2ème siècle).

[4] L’abbaye de la Trinité de Fécamp, lieu de pèlerinage du Précieux Sang, est une abbaye bénédictine située à Fécamp, dans le département de Seine-Maritime

[5] L’abbaye de Fruttuaria est une ancienne abbaye bénédictine fondée par saint Guillaume de Cluny à San Benigno Canavese, dans le Piémont. La première pierre fut posée le 23 février 1003 en présence d’Arduin d’Ivrée, qui occupait le trône d’Italie, et de Berthe son épouse. Achevée en 1006-1007, l’abbaye suivait la règle de la réforme de Cluny. Une bulle pontificale de Jean XIX la plaça directement sous la protection du Saint-Siège en 1027.