Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Anytos

dimanche 26 juillet 2015

Anytos (5ème siècle av.jc)

Politicien athénien-Stratège en 409 av.jc

Il a combattu Les Trente [1], et fut chef des accusateurs dans le procès contre Socrate.

D’origine modeste, son père se nomme Anthémion, tanneur devenu riche athénien enrichi par son atelier de tannerie, il appartient au parti démocratique, dont il est l’un des meneurs.

Stratège [2] en 409, avec Thrasybule, il participe activement à la chute du gouvernement oligarchique des Trente en menant la percée du Pirée. Il se montre également un farouche adversaire des sophistes [3].

En 399 av.jc, il lance avec l’orateur Lycon et le poète Mélétos l’accusation contre le philosophe Socrate. Ses chefs d’accusation étaient les suivants : Ne pas croire aux dieux de la cité et introduire de nouvelles divinités. Corrompre la jeunesse. Anytos prétend également que le philosophe est le maître à penser de Critias, l’un des Trente.

Selon Xénophon, Socrate avait publiquement reproché à Anytos de vouloir que son fils lui succède aux affaires, et de l’avoir éduqué à cette fin. C’est donc par rancœur personnelle qu’Anytos aurait accusé Socrate.

Socrate est reconnu coupable, puis condamné à boire la ciguë. Après la mort du philosophe, la foule se tourne contre ses accusateurs et Anytos est contraint de fuir Athènes.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Plutarque, Dialogue sur l’Amour commenté par Cyril Morana pour les Éditions Mille et une nuits,

Notes

[1] Les Trente aussi appelés Trente tyrans sont un gouvernement oligarchique composé de trente magistrats appelés tyrans, qui succède à la démocratie athénienne à la fin de la guerre du Péloponnèse, pendant moins d’un an, en 404 av. jc. Cette constitution est imposée aux Athéniens par le général spartiate Lysandre après la reddition d’Athènes négociée par l’un des futurs Trente tyrans, Théramène, en 404. L’Ecclésia (l’assemblée du peuple athénien) s’est opposée à ce régime mais avec l’appui d’une garnison spartiate, les Trente, emmenés par Critias imposent un régime de terreur, ne réservant les pleins droits de citoyens qu’à leurs 3000 partisans. Leurs adversaires peuvent être condamnés sans aucun jugement.

[2] Dans l’Athènes de l’époque classique, le Stratège est un statut militaire de haut rang qui assumait fréquemment des fonctions politiques.

[3] Un sophiste désigne à l’origine un orateur et un professeur d’éloquence de la Grèce antique, dont la culture et la maîtrise du discours en font un personnage prestigieux dès le 5ème siècle av. jc (en particulier dans le contexte de la démocratie athénienne), et contre lequel la philosophie va en partie se développer.