Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Godefried ou Godefroy

Godefried ou Godefroy

dimanche 12 juillet 2015

Godefried ou Godefroy

Fils de Drogon, duc de Champagne [1] et d’Adaltrude. Drogon est lui-même fils de Pépin de Herstal, maire du palais [2], et de Plectrude, tandis qu’Adaltrude est fille de Berchaire, ancien maire du palais de Neustrie [3] de 686 à 687, et d’Anstrude.

Il est élevé avec ses frères par son arrière-grand-mère maternelle Anseflède. Il est ensuite cité avec ses trois frères dans une charte de 715, puis conspire avec ses frères Arnulf et Pépin contre leur oncle Charles Martel en 723.

Deux des trois frères, Arnulf et probablement Pépin, sont emprisonnés et meurent en prison, et l’on perd la trace de Godefried.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Christian Settipani, La Préhistoire des Capétiens (Nouvelle histoire généalogique de l’auguste maison de France, vol. 1), éd. Patrick van Kerrebrouck,‎ 1993

Notes

[1] Au cours des dynasties mérovingiennes et capétiennes, quelques ducs de Champagne nous sont connus. Le duché semble avoir été créé en joignant les civitas de Reims, Châlons-sur-Marne, Laon et Troyes. À la fin du septième siècle et au début du huitième, la Champagne était contrôlée par les Arnulfiens et notamment par Drogon, fils de Pépin de Herstal.

[2] Pendant la période mérovingienne, les maires du palais appelés aussi magister palatii, maior palatii ou major domus regiæ, étaient les plus hauts dignitaires, après les rois, des royaumes francs qui couvraient alors l’essentiel de la France, l’Allemagne et le Benelux actuels. Il y avait autant de maires du palais qu’il y avait de royaumes avec un maire du palais pour le royaume de Neustrie, d’Austrasie et de Bourgogne.

[3] La Neustrie, Neustria, Neustrasia ou même Neptrecus dans les chroniques latines qui en font connaître, très insuffisamment, l’histoire, est le royaume franc correspondant à l’ancien royaume de Syagrius au nord-ouest de la France actuelle, et a initialement pour capitale Soissons. Annexé en 687 par les austrasiens, le nom de l’ancien royaume n’en désigne plus au ixe siècle que le territoire entre Seine et Loire gouverné depuis l’époque mérovingienne par un duc du Mans.