Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Carnéade

mardi 30 juin 2015, par ljallamion

Carnéade (vers 219 av. jc-128 av. jc)

Philosophe de la Nouvelle Académie, probabiliste

Tête du philosophe Carnéade. Copie romaine d'après la statue assise érigée sur l'agora d'Athènes v. 150 av. jc.Né à Cyrène [1], fils d’Épicomos ou Philocomos, il eut pour maître Hégésine de Pergame à qui il succéda en 186, et Diogène de Babylone, un stoïcien [2] qui lui apprit la dialectique. Il apprit sans doute la philosophie en grande partie par la lecture des ouvrages de Chrysippe.

En 156 av. jc, il fut chargé d’une ambassade à Rome en compagnie du Stoïcien Diogène de Babylone et du Péripatéticien [3] Critolaos , afin d’exempter les Athéniens de l’amende infligée pour le sac d’Oropos [4].

Il compta comme élève Clitomaque de Carthage , qui lui succéda, Métrodore de Stratonice . Dans sa vieillesse, il devint aveugle, et mourut à l’âge de 90 ans.

Sa réputation était exceptionnelle, Cicéron parle d’une vivacité d’esprit, d’une promptitude et d’une assurance incroyable. On dit même que ses adversaires s’enfuyaient en le voyant.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Carnéade/ Portail de la philosophie antique/ Philosophe de la Grèce antique

Notes

[1] Cyrène, ancienne ville grecque de Libye, elle est la plus ancienne et la plus importante des cinq colonies grecques dans la région et lui donne son nom de Cyrénaïque, qui est encore utilisé aujourd’hui. Ancien évêché, elle se situe dans la vallée de Djebel Akhdar.

[2] Le stoïcisme est un courant philosophique occidental issu de l’école du Portique fondée en 301 av.jc à Athènes, par Zénon de Cition. Le stoïcisme a par la suite traversé les siècles, subi des transformations notamment avec Chrysippe de Soles en Grèce et à Rome avec Cicéron, Sénèque, Épictète, Marc Aurèle, puis exercé diverses influences, allant de la période classique en Europe en particulier au 17ème siècle, chez René Descartes jusqu’à nos jours.

[3] L’école péripatétique, ou école péripatéticienne, est l’école philosophique fondée par Aristote en 335 av. jc au Lycée d’Athènes.

[4] Oropos est une ville portuaire de l’Attique située à la frontière de la Béotie. Au 4ème siècle av. jc, le philosophe Dicéarque parle, dans sa correspondance avec son condisciple Théophraste de la cité d’Oropos, dont les habitants commettent des vols, de l’ostentation des Platéens, de l’esprit de contradiction des Thespiens, de l’obséquiosité des habitants de Coronée ou bien encore de la stupidité des habitants d’Haliarte. À Oropos s’élevait autrefois l’Amphiaréion d’Oropos, sanctuaire d’Amphiaraos.