Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Pâpak, Pâbhagh ou Bâbek

Pâpak, Pâbhagh ou Bâbek

dimanche 8 mars 2015

Pâpak, Pâbhagh ou Bâbek

Roi de Khir vers 200

Fils supposé du seigneur Sâsan , le fondateur plus ou moins légendaire de la dynastie sassanide et de son épouse Dênak.

Il obtient de son suzerain, le roi Gôzihr d’Istakhr [1], pour son fils cadet Ardachîr, la dignité d’argapet [2] de la ville de Dârâbgerd [3]. Ce fut là l’origine de la fortune de la dynastie des Sassanides.

À partir de 212, Ardachîr se rend maître de plusieurs villes de la province du Fars [4] tandis que son père Pâpak se révolte contre Gôzihr, le tue et se déclare roi à sa place.

Pâpak réclame alors au grand-roi arsacide Artaban V l’investiture pour son fils aîné Shapour. Le refus qu’il essuie de ce dernier n’empêche pas Shapour de régner après la mort de son père et d’obliger son cadet Ardachîr à le reconnaitre comme suzerain.

D’après les sources, Shapour s’apprête à se confronter avec son frère cadet lorsqu’il est tué par l’effondrement opportun du toit d’un caveau qu’il visite.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Jean Gagé, La montée des Sassanides, « Histoire de Babak de Sasan et d’Ardachir » par Tha’alibi, Le Mémorial des Siècles, éditions Albin Michel, Paris, 1964

Notes

[1] Istakhr est une ville antique de Perse (Iran) situé dans une vallée à plus de 1 600 m d’altitude. Le site est étroitement lié à celui de Naqsh-e Rostam qui recèle des tombes achéménides et d’importants bas-reliefs sassanides. Au-delà on entre dans la plaine de Marvdasht où se trouve le site de Persépolis, 5 km plus loin.

[2] commandant de forteresse

[3] Darab, Iran

[4] Le Fars ou Pars est une des trente provinces d’Iran, au sud-ouest du pays. Sa capitale est Chiraz.