Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Mithridate de Pergame

vendredi 6 mars 2015

Mithridate de Pergame

Roi du Bosphore et de Colchide de 47 à 45 av. jc

Fils d’un citoyen de Pergame [1] nommé Ménodote, il descend par sa mère Adogaginis ou Abodogimai des tétrarques [2] galates [3]. Il est toutefois considéré comme le fils illégitime du roi du Pont Mithridate VI qui le fait élever à sa cour puis dans son camp au cours de ses campagnes. Dès 64 av. jc, il reçoit la souveraineté sur sa ville natale.

En 48 av. jc, il obtient la faveur de Jules César en levant pour lui des troupes en Syrie et en Cilicie [4] afin de renforcer l’armée du dictateur au moment de la guerre d’Alexandrie [5].

Il s’empare de Péluse [6] mais il est arrêté lorsqu’il tente de traverser le Nil. Appuyé par un contingent de Juifs mené par Antipater, le père d’Hérode 1er le Grand, il participe à la victoire finale sur Ptolémée XIII.

Mithridate de Pergame suit ensuite César lors de la campagne contre Pharnace II du Pont de 47 av. jc. Après la victoire des Romains, il reçoit de César le titre de tétrarque du chef de sa mère et celui de roi du Bosphore [7].

Il est tué dans un combat contre Asandros du Bosphore, vainqueur et successeur de Pharnace II, en tentant de conquérir le royaume qui lui a été concédé par César.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Mithridate de Pergame/ Portail de la Rome antique/ Roi du Bosphore

Notes

[1] Bergame, actuellement en Turquie

[2] Un tétrarque, dérivé de tessares signifiant quatre, et d’archon, chef était au sens propre le dirigeant d’une des quatre parties d’un royaume dans le cas de la Palestine ou d’un empire (Empire romain). Ce terme sera employé plus tard sans qu’il y ait réellement une division rigoureuse d’un territoire en quatre parties.

[3] Les Galates sont des peuples celtes qui, dans l’Antiquité, ont migré dans le centre de l’Asie Mineure. De Gaule cisalpine, des troupes celtes ont pris la route des Balkans, ils ont traversé la Macédoine et gagné la Grèce, pillant au passage le temple de Delphes, lors de la Grande expédition. À ce moment ils se divisent, certains d’entre eux retournant en Gaule dans les Cévennes et autour de Toulouse où ils sont désormais désignés comme Volques Tectosages. Les autres, ayant franchi l’Hellespont, les Galates, commandés par Lutérios et Léonorios, arrivent dans ce pays vers 278 av. jc à l’invitation du roi Nicomède 1er de Bithynie afin de combattre Antiochos 1er, roi séleucide. Leur appui lui assura le trône, et il leur donna en récompense des terres situées au sud de son royaume, sur les bords du Sangarius. Avant de s’y établir, les Gaulois dévastèrent toute la partie de l’Asie Mineure baignée par la mer Egée, depuis la Troade jusqu’à la Carie. Vaincus par Antiochos 1er, roi de Syrie en 277 et par Attale 1er, roi de Pergame en 241, ils se concentrèrent dans la partie nord de la Grande Phrygie, lui donnèrent le nom de Galatie, et reçurent eux-mêmes le nom de Gallo-Grecs, parce qu’ils se mêlèrent à la population grecque et phrygienne du pays. Géographiquement, leur implantation est délimitée par le royaume du Pont et la Paphlagonie au nord, la Cappadoce à l’est, le royaume de Pergame au sud et la Bithynie à l’ouest.

[4] La Cilicie est une ancienne province romaine située dans la moitié orientale du sud de l’Asie Mineure en Turquie. Elle était bordée au nord par la Cappadoce et la Lycaonie, à l’est par la Pisidie et la Pamphylie, au sud par la Méditerranée et au sud-est par la Syrie. Elle correspond approximativement aujourd’hui à la province d’Adana : région comprise entre les monts Taurus, les monts Amanos et la Méditerranée. Vers 27, sous l’empereur Tibère, la Cilicie est rattachée à la province de Syrie. Certaines parties de la région restent néanmoins dirigée par des souverains locaux jusqu’à l’annexion complète par Vespasien en 74. La province est suffisamment importante pour qu’un proconsul y soit nommé.

[5] Guerre civile entre Ptolémée XIII et sa sœur, épouse et reine co-régnante, Cléopâtre VII. Peut-être à cause du rôle que Ptolémée avait joué dans le meurtre de Pompée, César se rangea aux côtés de Cléopâtre. En tout cas, César vainquit les armées de Ptolémée et installa Cléopâtre sur le trône. Il eut d’elle son unique fils naturel connu, Ptolémée XV César, mieux connu comme Césarion. César et Cléopâtre ne se marièrent jamais, à cause de la loi romaine qui interdisait le mariage avec une non-romaine.

[6] Pelusium ou Péluse est une cité de la Basse-Égypte antique, située à l’extrémité Nord-Est du delta du Nil, sur ce qui était l’embouchure la plus orientale du Nil nommée branche pélusiaque. Elle est à trente kilomètres au sud-est de Port-Saïd. Péluse fut prise en 369 av.jc par les Perses. En 48 av.jc Pompée y est assassiné. Après la bataille d’Actium, elle tomba, au printemps 30 av.jc, entre les mains d’Octave.

[7] Le royaume du Bosphore est un royaume grec antique établi sur les rives du Bosphore cimmérien, nom antique de l’actuel détroit de Kertch, qui reliait le Pont-Euxin (l’actuelle mer Noire) au lac Méotide (l’actuelle mer d’Azov), et sur la Tauride. Il est fondé au 5ème siècle av. jc par les Archéanactides.