Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Cassius Dionysius Longinus dit Longin

Cassius Dionysius Longinus dit Longin

lundi 22 décembre 2014

Cassius Dionysius Longinus dit Longin (213-273)

Philosophe et rhéteur grec

Syrien de naissance à ce qu’on croit, neveu du rhéteur Fronton d’Émèse qui enseigna à Athènes, il voyage dans sa jeunesse, et devient élève à l’École d’Alexandrie [1], où il reçoit les leçons des néo-platoniciens Ammonios Saccas et Origène. Il ouvre à Athènes une école de rhétorique et de philosophie, qui attire de nombreux disciples.

Il fut avant 263 le maître de Porphyre de Tyr. Celui-ci passa ensuite à l’école de Plotin à Rome.

En 267, Zénobie, la reine de Palmyre [2] l’appelle près d’elle et le charge de lui enseigner la littérature grecque. Il devient ainsi son principal conseiller dans son entreprise d’indépendance contre Rome.

Vaincue par l’empereur Aurélien en 273, sa reine l’abandonne et le livre comme l’instigateur de la guerre à l’empereur qui le fait mettre à mort.

Longin a composé sur les lettres et la philosophie un grand nombre d’ouvrages qui pour la plupart ne nous sont pas parvenus, à l’exception de fragments du “Traité de rhétorique” et d’un texte philosophique Sur le souverain Dieu.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Longin (philosophe)/ Portail de la philosophie/ Philosophe du IIIe siècle

Notes

[1] L’école théologique d’Alexandrie, dite aussi le Didascalée, fut une des grandes écoles théologiques des premiers siècles du christianisme. Sa méthode théologique était symbolico-allégorique. L’influence de Platon et du néoplatonisme y est manifeste. Elle s’opposa à l’école théologique d’Antioche qui prônait une méthode historico littérale. Elle eut des filiales en Palestine et en Pamphylie.

[2] Palmyre est une oasis du désert de Syrie, à 210 km au nord-est de Damas. C’est au 1er siècle av jc que la cité est mentionnée dans les sources gréco-romaines. Elle faisait partie d’un réseau marchand reliant la Syrie à la Mésopotamie et à la côte méditerranéenne. La Bible attribue la construction de Palmyre au roi Salomon