Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Calocaerus

mardi 30 septembre 2014

Calocaerus (mort en 334)

Usurpateur romain pendant le règne de l’empereur Constantin

Il était magister pecoris camelorum [1], à Chypre.

En 333-334, il se révolte, se proclamant empereur. Constantin envoie son demi-frère, le Censeur Flavius Dalmatius, pour mater la rébellion.

Calocaerus, vaincu, est amené à Tarse, en Cilicie [2], où il est jugé et exécuté.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du livre de Arnold Hugh Martin Jones, J. (EDT) Morris, J. R. (John Robert) Martindale, Prosopography of the Later Roman Empire, Cambridge University Press, 1971,

Notes

[1] maître des moutons et des chameaux

[2] La Cilicie est une ancienne province romaine située dans la moitié orientale du sud de l’Asie Mineure en Turquie. Elle était bordée au nord par la Cappadoce et la Lycaonie, à l’est par la Pisidie et la Pamphylie, au sud par la Méditerranée et au sud-est par la Syrie. Elle correspond approximativement aujourd’hui à la province d’Adana : région comprise entre les monts Taurus, les monts Amanos et la Méditerranée. Vers 27, sous l’empereur Tibère, la Cilicie est rattachée à la province de Syrie. Certaines parties de la région restent néanmoins dirigée par des souverains locaux jusqu’à l’annexion complète par Vespasien en 74. La province est suffisamment importante pour qu’un proconsul y soit nommé.