Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hécate

vendredi 20 septembre 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 29 juin 2014).

Hécate

Personnage de la mythologie grecque-Déesse de la Lune

Hécate à triple corps, type hellénistique, musée Chiaramonti (musée du Vatican)

Fille du Titan [1] Persès ou bien de son homonyme, Persès fils d’Hélios selon les traditions et de la Titanide Astéria, la nuit étoilée, et est originaire de Thrace [2]. On considère parfois qu’elle est la fille de Tartare [3].

Hécate fait partie de la Triade Lunaire, avec Séléné et Artémis . Hécate représente la nouvelle lune ou lune noire, qui symbolise la mort ; tandis que Séléné et Artémis représentent respectivement la pleine lune, qui symbolise la naissance, et le croissant de lune symbolisant la maturité dans le cycle de vie.

Déesse protectrice liée aux cultes de la fertilité, accordant richesse matérielle et spirituelle, honneurs et sagesse, conductrice des âmes emportées par la tempête, mais aussi déesse de l’ombre et des morts.

Cette déesse des morts et chthonienne [4] est honorée comme la déesse des carrefours parce qu’elle relierait les enfers, la terre et le ciel. Elle est aussi la déesse de l’ombre, qui suscite les cauchemars et les terreurs nocturnes symboles des désirs secrets ou refoulés de l’inconscient, ainsi que les spectres et les fantômes.

Elle est la magicienne par excellence et la maîtresse en sorcellerie à qui font appel tous les magiciens.

Hécate apparaît pour la première fois dans L’Hymne homérique à Déméter, composé spécialement en vue du culte mystérieux d’Eleusis [5] vers 610 av. jc. Elle y voit avec Hélios l’enlèvement de Perséphone par Hadès et aide Déméter à rechercher sa fille, la torche à la main. Elle l’emmène voir Hélios, qui dénonce le Cronide [6]. Elle y apparaît donc comme une divinité à caractère lunaire.

Dans la Théogonie [7] d’Hésiode, prise en affection par Zeus, elle reçoit un pouvoir souverain sur la terre, la mer et le ciel, devient la déesse protectrice des orateurs populaires au sein des assemblées, donne la victoire au guerrier qu’elle choisit dans la bataille, s’assied auprès des rois au tribunal de justice, seconde la vaillance des athlètes, dirige les navigateurs sur les flots, protège les chasseurs, préside avec Hermès au bon état et à la multiplication des troupeaux et prend soin de la naissance et de la croissance des enfants.

On la connaît aussi sous le nom dechthonía, « la déesse des Enfers ».

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Hécate/ Portail de la mythologie grecque/ Titan grec

Notes

[1] Dans la mythologie grecque, les Titans sont les divinités primordiales géantes qui ont précédé les dieux de l’Olympe. Ils étaient fils d’Ouranos et de Gaïa. Basés sur le Mont Othrys, les Titans les plus célèbres incluent les douze premiers enfants de la Gaïa primordiale (Terre-Mère) et Ouranos (Ciel-Père). Ils étaient des divinités géantes d’une force incroyable, qui ont régné au cours du légendaire Âge d’or, et ont également composé le premier panthéon des divinités grecques.

[2] La Thrace désigne une région de la péninsule balkanique partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie ; elle doit son nom aux Thraces, la peuplade qui occupait la région dans l’Antiquité. Au 21ème siècle, la Thrace fait partie, à l’ouest, de la Grèce, Thrace occidentale, au nord, de la Bulgarie et, à l’est, de la Turquie, Thrace orientale.

[3] Dans la mythologie archaïque, Tartare est le nom d’une des divinités grecques primordiales. Il s’agit d’un lieu à la porte de fer et au seuil de bronze, où l’on expie ses fautes, où toutes les formes de torture physique ou psychologique sont représentées. À l’intérieur, il renferme les plus grands criminels.

[4] Les divinités grecques chthoniennes ou telluriques sont des divinités anciennes ayant contribué à la formation du Panthéon grec. Elles sont dites « chthoniennes » ou « telluriques » parce qu’elles se réfèrent à la terre, au monde souterrain ou aux Enfers, par opposition aux divinités célestes, dites « ouraniennes » ou « éoliennes ».

[5] Éleusis est une ville de Grèce, en Attique, à 20 kilomètres environ au nord-ouest d’Athènes, sur le golfe de Salamine. D’une grande importance historique et mythologique, Selon la tradition la cité est rattachée à Athènes lors du synœcisme de Thésée. En réalité, ce rattachement daterait plutôt de la fin du 8ème siècle ou du début du 7ème siècle av. jc. Pendant les guerres médiques, en 480-479 av. jc, la ville est dévastée par les armées de Xerxès 1er et le temple de Déméter est brûlé.

[6] Cronide ou Kronide ou au pluriel Cronides est le nom donné à tous les descendants du dieu Cronos, à savoir : Zeus, Hadès et Poséidon, Héra, Déméter et Hestia.

[7] Une théogonie désigne tout récit mythologique sur les origines et les généalogies divines.