Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Lucius Coelius Antipater

vendredi 18 avril 2014

Lucius Coelius Antipater

Historien et orateur de la République romaine

emblème république romaine

Sa vie est pratiquement inconnue. Il est contemporain de Caius Fannius Strabo , qui est consul en 122 av. jc. Il n’a pas eu de carrière politique et n’a pas exercé de magistratures au-delà de la questure. Cicéron parle de lui dans plusieurs de ses traités et l’apprécie comme jurisconsulte plus que comme orateur.

Lucius Licinius Crassus est un des élèves de ses leçons juridiques.

Il rédigea une histoire de la 2ème Guerre punique [1] en 7 livres, en utilisant comme source Silenos, un des biographes et compagnons d’Hannibal Barca et les Origines de Caton l’Ancien qui prit part au conflit aux côtés de Scipion l’Africain.

Coelius dédie sa préface à Lélius . Il affirme que Hannibal aurait été inspiré par un songe après la prise de Sagonte [2]. Dans ce songe, Jupiter lui envoyait un guide pour envahir l’Italie. Coelius indique aussi que le passage des Alpes par Hannibal se serait fait par les Alpes pennines.

Coelius publia aussi des Annales, qui firent l’objet d’un résumé rédigé par Marcus Junius Brutus, et qui sont également perdues. Coelius était encore lu au 2ème siècle ap. jc, car selon l’Histoire Auguste l’empereur Hadrien le préférait à Salluste .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Lucius Coelius/ Portail de la Rome antique/ Personnalité du 2ème siècle av. jc.

Notes

[1] La 2ème Guerre punique, (218-202 av. jc) est le 2ème des trois conflits connus sous le nom de guerres puniques, qui opposent Rome à Carthage. Plus précisément, ce conflit a lieu au 3ème siècle av. jc, de 219 à 203 av. jc en Europe, puis de 203 à 202 av. jc en Afrique.

[2] Sagonte est une ville de la Communauté valencienne, située à l’est de l’Espagne, 25 km au nord de la ville de Valence. C’est un important centre historique de la péninsule ibérique Cette croissance est freinée par le conflit qui éclate de la rivalité entre Carthage et Rome : Sagonte prend le parti de la République romaine lorsqu’elle est assiégée par Hannibal2 et l’armée carthaginoise, sous la direction d’Hannibal, en l’an 218 av. jc, détruit totalement la ville après huit mois de siège et une résistance légendaire des habitants face à l’assiégeant. Cet événement est à l’origine de la deuxième guerre punique puis, après la victoire des Romains par leur reprise de la ville en 212, un nouveau processus d’expansion et de développement s’initie, la ville s’appelle désormais Saguntum.