Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Victor 1er

jeudi 26 septembre 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 3 novembre 2013).

Victor 1er (?-199)

Pape

Cette illustration est tirée de la vie et le temps des papes par Chevalier Artaud de Montor, New York : The Catholic Publication Society of America, 1911. Elle a été publié en 1842.

D’origine berbère [1], il fut, selon la tradition catholique, le 14ème évêque de Rome.

C’est avec lui que commence à s’affirmer la volonté des évêques de Rome d’imposer un magister moral sur les autres Églises. Selon le Liber Pontificalis, Victor est d’origine amazigh africaine mais saint Jérôme en fait un authentique Romain. En tout cas, il favorise systématiquement les éléments romains au sein de l’Église. Il succède à Éleuthère vers 189 et gouverne l’Église de Rome jusque vers 198/199. C’est à cette époque que le latin supplante le grec dans la liturgie. Victor est le premier pape de langue latine, mais il faut attendre l’an 230 pour que la messe soit célébrée à Rome en latin et non en grec.

Il réussit à organiser de nombreux synodes qui parviennent à s’entendre sur le jour de Pâques qui est célébré un dimanche dans les Églises d’occident comme à Rome. Seule la province d’Asie refuse de s’aligner sur la pratique romaine et la pape lance en vain l’excommunication contre ces églises d’Asie.

Il agit en évêque assez intransigeant, en particulier avec ceux qui refusent de s’aligner sur les décisions romaines et refuse le moindre manque de soumission à l’autorité. Il combat aussi avec acharnement les gnostiques [2].

C’est un des 3 papes africains du catholicisme.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Papes de l’Église catholique/ Pape de la Rome antique

Notes

[1] Les Berbères sont les membres d’un groupe ethnique autochtone d’Afrique du Nord. Connus dans l’Antiquité sous le nom de Libyens, les Berbères ont porté différents noms durant l’histoire, tels que Mazices, Maures, Numides, Gétules, Garamantes et autres. Ils sont répartis dans une zone s’étendant de l’océan Atlantique à l’oasis de Siwa en Égypte, et de la mer Méditerranée au fleuve Niger en Afrique de l’Ouest. Aujourd’hui, la majeure partie des Berbères vit en Afrique du Nord : on les retrouve au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Libye, au Niger, au Mali, en Mauritanie, au Burkina Faso, en Égypte, mais aussi aux Îles Canaries. De grandes diasporas vivent en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Italie, au Canada et dans d’autres pays d’Europe

[2] Le gnosticisme est un mouvement religieux regroupant des doctrines variées du bassin méditerranéen et du Moyen-Orient qui se caractérisent généralement par la croyance que les hommes sont des âmes divines emprisonnées dans un monde matériel créé par un dieu mauvais ou imparfait appelé le Démiurge. Le mouvement connut son apogée au cours du 2ème siècle