Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Felice Peretti dit Sixte V ou Sixte Quint

Felice Peretti dit Sixte V ou Sixte Quint

mardi 12 février 2013

Felice Peretti dit Sixte V ou Sixte Quint (1521-1590)

227ème Pape de l’Église catholique de 1585 à 1590

Né à Grottammare, dans la province d’Ascoli Piceno, dans les Marches, fils de petits fermiers de la région d’Ancône, il entre chez les franciscains de Montalto à l’âge de 12 ans, prêtre en 1547, il se fit connaître comme prédicateur et professeur, et fut l’ami de Saint Ignace de Layola et de Saint Philippe Néri. Général des franciscains en 1566, cardinal en 1570, évêque de Fermo de 1571 à 1577, il fut élu pape, comme successeur de Grégoire XIII le 24 avril 1585. Il choisit le nom de Sixte V en hommage à Sixte IV, autre pape franciscain. Intelligent et énergique, il mit fin à l’anarchie qui régnait à Rome, n’hésita pas à faire pendre les brigands et même à exposer leurs têtes coupées à l’entrée du pont Saint Ange et lutte contre les pouvoirs féodaux locaux. Grâce à une administration exemplaire, il put embellir Rome, assainissement des Marais pontins. Ceci est aussi un moyen de fournir du travail aux nombreux mendiants. Il agrandit la Bibliothèque vaticane et fait bâtir la salle Sixtine par Domenico Fontana. Il réorganisa la curie créant par la bulle “Immensa æterni Dei” des congrégations permanentes, et fixa le nombre des cardinaux à 70. Il presse l’impression d’une édition correcte de la Vulgate, afin de faire barrage aux protestants, mais sans succès.

Dans sa politique européenne, il s’efforça de maintenir l’équilibre entre les puissances catholiques. S’il encouragea Philippe II contre les protestants d’Angleterre et de France, il traita favorablement Henri IV encore protestant et mit ainsi en échec les visées du roi d’Espagne sur la France. Le pontificat de Sixte Quint accéléra l’évolution des États pontificaux vers la forme de l’État moderne.