Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ancus Marcius

jeudi 22 mai 2014 (Date de rédaction antérieure : 23 juillet 2011).

Ancus Marcius (641av.jc-616av.jc)

4ème roi de Rome

Ancus Marcius 4ème roi de Rome

Comme ses prédécesseurs, après un bref interrègne, il fut élu en 640 av.jc par le peuple romain et celle-ci fut ratifiée par le Sénat. Il est le petit-fils de Numa Marcus, gendre de Numa Pompilius premier pontife romain.

Dès le début de son règne, il chargea le grand pontife de mettre par écrit les révélations des Commentaires de Numa, il agrandit le temple de Jupiter et instaura le collège des fétiaux [1]. Surtout, il restaura les pratiques religieuses négligées pendant le règne de son prédécesseur Tullus Hostilius.

Il agrandit la Ville et jeta le premier pont en bois sur le Tibre, le pont Sublicius [2] et annexa le Janicule [3]. Il étend l’influence de Rome vers la mer. Il est amené à faire souvent la guerre à ses voisins. Les Latins sont vaincus et déportés en grand nombre autour du mont Aventin [4] qui fut intégré à la Ville.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article ROME ET EMPIRE ROMAIN/ Les origines/Raymond BLOCH/ encyclopédie universalis /ancus martius/Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 69

Notes

[1] Le collège des Fétiaux est un collège de prêtres de la Rome antique, principalement chargé dans les relations entre Rome et les autres peuples (déclarations de guerre, traités) à ce que la pax deorum ne soit pas brisée.

[2] Le Pont Sublicius est à la fois le premier et le plus ancien pont de Rome. Il se situe en aval de l’île Tibérine, entre le Forum Boarium (Vélabre) et le Transtiberim.

[3] Le Janicule est situé sur la rive droite du Tibre, au sud de la cité du Vatican. Elle est considérée comme la huitième colline de Rome. Situé dans l’ager Vaticanus, la colline était parfois appelée Mons Vaticanus. Aujourd’hui elle fait partie du rione Trastevere. La hauteur maximale du Janicule est de 146 mètres.

[4] L’Aventin est l’une des sept collines de Rome, de toutes la plus méridionale, située entre le Tibre, le mont Cælius et le mont Palatin, de nos jours dans la zone urbaine qui porte son nom.