Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 100 av.jc à 1 de notre ère > Publius Servilius Vatia Isauricus Consul romain en 48 av. jc

Publius Servilius Vatia Isauricus Consul romain en 48 av. jc

samedi 1er juin 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 30 juillet 2011).

Publius Servilius Vatia Isauricus

Consul romain en 48 av. jc

la Res Publica Romana Devise : Senatus PopulusQue RomanusFils de Publius Servilius Vatia Isauricus, consul en 79 av jc, qui prit Isaura la capitale de l’Isaurie [1] en 75 av jc.

En 54 av jc il est élu préteur [2] et s’opposa à Pomptinus dans son effort d’obtenir un triomphe. En 48 av jc César fait de lui son collègue comme consul puis quitte Rome pour combattre Pompée en Grèce.

Avec Gaius Trebonius, il fut le plus mauvais gestionnaire de l’économie romaine au 1er siècle av jc. Le magistrat populiste Marcus Caelius Rufus mena une révolte contre son régime, durant son consulat au sujet de la suppression de toute la dette dans la ville. Alors que des troupes traversaient Rome pour rejoindre la guerre entre César et Pompée, il les envoya au Forum Romanum [3] contre Caelius, mais ils furent attaqués par la foule. C’était la première fois que des citoyens romains attaquaient leurs propres troupes dans la ville. Caelius ne fut donc pas arrêté par le consul, et s’enfuit hors de la ville rejoindre Titus Annius Milon, dans une insurrection contre César. Ils furent capturés et exécutés.

Après le meurtre de César, en 44 av jc, il prit parti pour le Sénat contre Marc Antoine. Mais, Octavien épousa sa fille Servilia, alors il abandonna la cause du Sénat et fit la paix avec Marc Antoine.

Lors de la formation du 2ème triumvirat, Octavien cassa ses fiançailles avec Servilia afin d’épouser Claudia, la fille de Fulvia, l’épouse de Marc Antoine. Comme une compensation pour ces dommages, il fut de nouveau élu consul en 41 av jc.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé Publio Servilio Vatia Isaurico (console 79 a.C.)/traduit par mes soins

Notes

[1] L’Isaurie est une ancienne région d’Asie Mineure, située entre la Phrygie au nord, la Cilicie au sud, la Lycaonie à l’est et la Pisidie à l’ouest. Elle était située sur ce qui forme maintenant les monts Taurus en Turquie. Région rebelle à l’autorité grecque d’Alexandre le Grand, des Séleucides et du royaume de Pergame, l’Isaurie est conquise en 76 av jc par le Romain Publius Servilius Vatia Isauricus et fut définitivement incorporée à l’Empire romain en 279/280, sous Probus. Héritée par l’Empire byzantin, dont elle devient une région frontalière avec le monde musulman, elle est le berceau des empereurs byzantins Zénon et Léon III. Elle est conquise par les Turcs Seldjoukides au 11ème siècle et fait successivement partie des sultanats de Roum, de Karaman et de l’Empire ottoman.

[2] Le préteur est un magistrat de la Rome antique. Il était de rang sénatorial, pouvait s’asseoir sur la chaise curule, et porter la toge prétexte. Il était assisté par 2 licteurs à l’intérieur de Rome, et 6 hors du pomerium de l’Urbs. Il était élu pour une durée de 1 an par les comices centuriates. La fonction de préteur fut créée vers 366 av. jc pour alléger la charge des consuls, en particulier dans le domaine de la justice. Le premier préteur élu fut le patricien Spurius Furius, le fils de Marcus Furius Camillu. Égal en pouvoir au consul, auquel il n’a pas de compte à rendre, le préteur prêtait le même serment, le même jour, et détenait le même pouvoir. À l’origine, il n’y en avait qu’un seul, le préteur urbain, auquel s’est ajouté vers 242 av. jc le préteur pérégrin qui était chargé de rendre la justice dans les affaires impliquant les étrangers. Cette figure permit le développement du ius gentium, véritable droit commercial, par contraste avec le ius civile applicable uniquement aux litiges entre citoyens romain. Pour recruter, pour former ou pour mener des armées au combat ; sur le terrain, le préteur n’est soumis à personne. Les préteurs ont aussi un rôle religieux, et doivent mener des occasions religieuses telles que sacrifices et des jeux. Ils remplissent d’autres fonctions diverses, comme l’investigation sur les subversions, la désignation de commissionnaires, et la distribution d’aides. Lors de la vacance du consulat, les préteurs, avant la création des consuls suffects, pouvaient remplacer les consuls : on parle alors de préteurs consulaires.

[3] Le Forum Romain ou Forum de Rome, appelé aussi Forum Magnum (« Grand Forum ») ou Forum Vetus (« Vieux Forum »), est un forum romain situé dans le site archéologique le plus important de Rome, entre les collines du Capitole et du Mont Palatin. Le Forum Romain est la place principale de la Rome antique. Son importance historique, religieuse et politique en fait l’endroit autour duquel toute la vie politique de la ville s’articule.