Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Tullus Hostilius

vendredi 31 janvier 2014 (Date de rédaction antérieure : 23 juillet 2011).

Tullus Hostilius

3ème roi légendaire de Rome

Tullus Hostilius, portrait imaginaire du Promptuarii Iconum Insigniorum de Guillaume Rouillé - 1553Plus belliqueux que Romulus, Tullus, d’origine romaine, était le petit-fils d’Hostilius, héros romain de la première guerre contre les Sabins [1]. Il succéda au Sabin Numa.

Son règne fut marqué par la lutte de Rome contre Albe-la-Longue [2], sa métropole, qui est finalement devenue sa vassale. À la fin de son règne, Albe rebelle fut rasée, et ses habitants déportés à Rome. Ce roi guerrier battit également les Véiens [3] et les Fidénates [4], et agrandit la ville par l’incorporation du mont Célius [5].

À sa mort, selon la tradition, on nomma d’abord un interroi, puis le peuple élut comme souverain Ancus Marcius, petit-fils du roi Numa Pompilius par sa mère et petit-fils de Numa Marcius, premier pontife désigné par Numa.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Bibliotheca Classica Selecta/ Tullus Hostilius/ Histoire de Rome depuis sa fondation/Livre I de Tite-Live/Traduction nouvelle de Danielle De Clercq, Bruxelles, 2001

Notes

[1] Les Sabins sont un peuple d’Italie établi au nord-est de Rome a l’époque archaïque, au sud des Ombriens. Il s’agit d un peuple indo-européen, du groupe osco-ombrien. Ils sont célèbres pour leur bravoure, la simplicité de leurs mœurs et leur grand respect de la religion. De nombreuses traditions romaines, relatives en particulier aux institutions religieuses, indiquent qu’un élément sabin est présent aux premiers temps de Rome, dû sans doute à l’assimilation plutôt qu à la conquête. Selon une tradition familiale, la gens Claudia était une famille sabine qui, à une époque reculée, s était installée à Rome avec l accord des Romains.

[2] Cité antique fortifiée du Latium, était l une des plus anciennes cités d Italie. Située à 20km au sud-est de Rome..

[3] Puissante cité étrusque située à la frontière sud de l Étrurie, dans la campagne falisque, à 16 km au nord de Rome sur le territoire de la commune de Formello. Elle était considérée comme la plus riche des villes de la Ligue étrusque.

[4] colonie étrusque dépendant de Véies qui fut occupée par les Romains. Ses habitants sont nommés les Fidénates. La cité se situait à environ 8 km au nord de Rome sur la Via Salaria, qui reliait Rome au Tibre. Fidènes contrôlait ainsi un gué du Tibre à 10 km environ en amont de Rome, ce qui en faisait une position stratégique importante sur la Via Salaria vers les montagnes, et sur les liaisons entre l’Étrurie et le Latium.

[5] Le Cælius est l’une des plus grandes des sept collines de Rome et se situe au sud-est de Rome, dans le rione de Celio. Elle s’étendait jusqu’à l’Esquilin avec laquelle elle se joignait près de la Porta Maggiore. La colline est longue d’environ 2 kilomètres et large de 400 à 500 mètres. La hauteur maximale de la colline est de 54 mètres.