Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Louis d’Amboise

dimanche 11 novembre 2012, par ljallamion

Louis d’Amboise (1392-1469)

Vicomte de Thouars et prince de Talmont-Seigneur d’Amboise de Bléré et Montrichard-Comtes de Guines, Marans, de l’Île de Ré

Né au château de Rochecorbon, fils d’Ingelger II d’Amboise et de Jeanne de Craon, petit-fils d’Isabeau de Thouars et d’Ingelger 1er d’Amboise. Immensément riche, Louis d’Amboise provoqua la jalousie et les convoitises des rois de France Charles VII et Louis XI.

Il épousa, en premières noces, Louise-Marie de Rieux dame de La Gacilly, fille de Jean III de Rieux, maréchal de France, et de Béatrice de Montauban.

À la mort de son oncle Pierre II d’Amboise, il devint vicomte de Thouars. Il participa à la guerre de Cent Ans aux côtés du connétable Arthur de Richemond. Dès le 24 janvier 1429, il était aux côtés de Jeanne d’Arc à Orléans où il participa à toutes les actions pour faire libérer la ville assiégée. Ayant projeté avec Lezay et Vivonne d’enlever Georges de La Trémoille, favori de Charles VII, et de conduire le roi dans sa seigneurie d’Amboise, il fut arrêté. Le parlement, qui siégeait alors à Poitiers, les condamna tous les trois le 8 mai 1431 à la peine de mort.

Lezay et Vivonne furent exécutés, mais Charles VII fit grâce de la vie à Louis d’Amboise. Il commua sa peine de mort en prison à vie et confisqua tous ses biens. Il fut enfermé au château d’Amboise puis dans celui de Châtillon sur Indre.

Le 14 mai 1431 le capitaine du château de Thouars Jacques de Montbéron, Seigneur d’Azay le Rideau, remit la place au roi Charles VII. En 1432, ce même roi transféra les biens de Louis à sa soeur Jacqueline, femme de Jean de la Trémoille, seigneur de Jonvelle.

Son cousin, Pierre d’Amboise, seigneur de Chaumont, accompagné des sires de Bueil, de Coëtivy et des 14 principaux barons du royaume, entrèrent alors secrètement, pendant la nuit, dans le château de Chinon où se trouvaient le roi Charles VII et son favori Georges de La Trémoille. Ils s’emparèrent de ce dernier et l’enfermèrent au château de Montrésor, d’où il ne sortit que contre rançon et avec la promesse de faire libérer Louis d’Amboise, ce qui fut fait en 1434. Il fut réhabilité en 1437 mais le roi se garda le droit de marier l’héritière de Louis.

La plupart des biens furent rendus à Louis, à l’exception des seigneuries et des châteaux d’Amboise, de Château-Gontier et de Civray qui furent annexés à la couronne. Louis qui aimait le luxe finit par avoir une vie dépravée, il se conduisit brutalement vis-à-vis de sa femme Louise-Marie de Rieux, qu’il fit enfermer au château de Talmont, tant et si bien que ses enfants obtinrent du Parlement son interdiction. L’affaire remonta au roi Louis XI qui, avec l’objectif de s’emparer de la vicomté de Thouars, en profita pour mettre Louis dans une situation intenable vis-à-vis de sa fille aînée Françoise d’Amboise, duchesse de Bretagne. Celle-ci était devenue veuve et refusait de se remarier. En 1461, Louis d’Amboise fit don de tous ses biens au roi Louis XI et les filles de Louis d’Amboise tentèrent de s’opposer à ce qui était une véritable spoliation.

En 1466, en secondes noces, il épousa Nicole de Chambes, fille de Jean II de Chambes Seigneur de Montsoreau.

Louis d’Amboise mourut le 28 février 1469 au château de Thouars, il fut enterré dans l’église St Laon. Avec lui s’éteignit, en 1469, la branche aînée de la maison d’Amboise. Louis XI fit immédiatement prendre les terres de Thouars, Berrie, Mauléon, Talmond, Olonne, Ré et Marans. Françoise d’Amboise se fit Religieuse Carmélite en mars 1468 et elle céda tous ses droits à son neveu Louis II de la Trémoille fils de sa soeur Marguerite.