Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Nicolas Colombel

lundi 16 septembre 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 4 novembre 2012).

Nicolas Colombel (1644-1717)

Peintre

Tableau de Nicolas Colombel Hippomène et Atalante (vers 1680), Vienne (Autriche), Liechtenstein Museum.Né à Sotteville-lès-Rouen [1], ayant fait connaître fort jeune ses dispositions pour la peinture, il fut envoyé les cultiver dans l’atelier d’ Eustache Lesueur dont il devint l’élève. À la mort de celui-ci, il entreprit le voyage de Rome où il étudia Raphaël, le Poussin et Le Dominiquin . Ses ouvrages lui acquirent une réputation qui parvint jusqu’en France et lui valut d’être admis à l’Académie de Saint-Luc de Rome [2].

Quelques mois après, il envoya en France ses tableaux “Jésus Christ chassant les marchands du Temple, Jésus Christ guérissant les deux aveugles de Jéricho, La Femme adultère et Jésus Christ chez les Pharisiens”. Ces œuvres donnèrent une grande idée de ses talents et, de retour en France en 1694, il se lia d’amitié avec Pierre Mignard qui le présenta à l’Académie royale de Peinture [3] où il fut admis et dont il devint professeur. Son tableau de réception était“ les Amours de Mars et de Rhéa”. Louis XIV le chargea de décorer plusieurs des appartements de Versailles [4] et de Meudon [5].

P.-S.

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Portail de la peinture/ Peintre normand

Notes

[1] Sotteville-lès-Rouen, couramment appelée Sotteville, est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime. Sotteville est situé sur la rive gauche de la Seine.

[2] L’Accademia di San Luca est une association des artistes de Rome fondée en 1577, devenue réellement active sous Federico Zuccaro, son premier directeur, en 1593, et nommée ainsi en référence à saint Luc, tenu pour être l’auteur du premier portrait de la Vierge Marie. Elle se situe près de la fontaine de Trévi. L’Académie de San Luca, appelé également Accademia di belle arti di Roma est l’une des plus anciennes académies d’art d’Italie et la plus importante de l’Italie. L’Académie des beaux-arts de Rome ou Académie Saint-Luc, est reconnue par le ministère italien de l’Éducation (aujourd’hui ministère de l’Université et de la Recherche).

[3] L’Académie royale de peinture et de sculpture est une ancienne institution d’État chargée en France, de 1648 à 1793, de réguler et d’enseigner la peinture et la sculpture en France durant l’Ancien Régime. L’acte créant l’Académie royale de peinture et de sculpture date du 20 janvier 1648, jour de la requête au Conseil du roi de Louis XIV (alors enfant) par l’amateur d’art Martin de Charmois, conseiller d’État originaire de Carcassonne où il possède un cabinet de curiosité remarquable. Cette institution est ainsi fondée sur mandat royal, sous la régence d’Anne d’Autriche, à l’instigation d’un groupe de peintres et de sculpteurs réunis par Charles Le Brun, qui avait pris la première initiative.

[4] Le château de Versailles est un château et un monument historique français qui se situe à Versailles, dans les Yvelines, en France. Il fut la résidence des rois de France Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Le roi et la cour y résidèrent de façon permanente du 6 mai 1682 au 6 octobre 1789, à l’exception des années de la Régence de 1715 à 1723. Situés au sud-ouest de Paris, ce château et son domaine visaient à glorifier la monarchie française.

[5] Le château de Meudon, dit château royal de Meudon, palais impérial de Meudon ou Domaine national de Meudon, est un château français situé à Meudon, dans le département des Hauts-de-Seine. Il est notamment la résidence de la duchesse d’Étampes, du cardinal de Lorraine, d’Abel Servien, de Louvois ainsi que de Monseigneur, dit le Grand Dauphin, qui lui adjoint en annexe le château de Chaville.

Répondre à cet article