Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Aristophane

vendredi 29 mars 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 26 octobre 2012).

Aristophane (vers 450/445-vers 385 av. jc)

Poète comique grec

Buste d'Aristophane (Musée des Offices, Florence)Né dans le dème de Cydathénéon [1], il débuta jeune au théâtre, se fit connaître par 2 pièces aujourd’hui perdues, les “Détaliens ou les Banqueteurs” en 427 et les “Babyloniens” en 426. Il écrivit de nombreuses comédies, dont la plupart ne nous sont connues que par des fragments. 11 nous sont parvenues.

Cependant, la hardiesse des poètes comiques, le retour au pouvoir du parti aristocratique [2], et les malheurs d’Athènes, avaient amené une réaction contre la liberté du théâtre. Cette réaction s’était dessinée déjà vers 412, elle aboutit vers 388, semble-t-il, à une loi qui interdisait formellement les attaques contre les personnes. C’était l’arrêt de mort de la comédie ancienne. Aristophane tenta des voies nouvelles par le “Cocalos” et la seconde édition du “Ploutos” en 388, il inaugura la satire des mœurs, d’où devait sortir la comédie nouvelle des Athéniens.

Sauf le Ploutos et les pièces contre Euripide, les comédies d’Aristophane sont des satires sociales ou des pamphlets politiques. Attaché au parti aristocratique, le poète se servit largement des libertés que lui laissait l’état populaire pour attaquer les institutions et les chefs de file de la démocratie. Entre ses mains, la comédie devint une puissance qu’on a comparée justement à la presse politique moderne. Considérée au point de vue de l’art, l’œuvre d’Aristophane est l’une des merveilles du génie grec. Les pièces d’Aristophane sont très précieuses pour la connaissance de l’histoire du temps, des institutions et des mœurs athéniennes à la fin du 5ème siècle av. jc.

P.-S.

Source : wikipedia.org Portail:Grèce antique/ Littérature grecque classique

Notes

[1] Dans la Grèce antique, Cydathénéon est un dème d’Attique. Le personnage d’Aristodème du Banquet de Platon en est originaire, le poète Aristophane, comique grec du 5ème siècle av. jc également, ainsi que le démagogue Cléon dont il se moque dans sa pièce Les Guêpes.

[2] Le parti aristocratique, dans la Rome antique, évolue au cours des siècles, mais il obéit à un certain nombre de constantes. Il est formé de patriciens, puis bientôt de nobles, hommes dont les ancêtres ont exercé une magistrature curule. C’est dans le parti aristocratique que le sénat recrute la grande majorité de ses membres, les optimates.