Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Jean Mansour ou Jean de Damas dit Jean Damascène

Jean Mansour ou Jean de Damas dit Jean Damascène

mercredi 11 mars 2015 (Date de rédaction antérieure : 1er octobre 2011).

Jean Mansour ou Jean de Damas dit Jean Damascène (vers 676-749)

Théologien chrétien, père de l’Église et docteur de l’Église

Issu d’une grande famille d’origine arabe de Damas, il sert le calife comme ministre. Puis, renonçant au monde, après sa controverse avec l’empereur byzantin Léon III qui était favorable aux iconoclastes [1] et qui voulait le faire condamner par le calife, il devient moine à la laure de Saint Sabas [2] en Palestine.

Il fut l’auteur du “De fide orthodoxa”, important traité doctrinal. Il se lança dans une controverse acharnée avec l’islam, qu’il classa parmi les hérésies. Il compara les récits bibliques avec leurs versions reprises dans le Coran. Il est aussi l’un des principaux hymnographes [3] byzantins et la liturgie lui doit les textes des matines pascales.

Il est mort le 4 décembre 749. Il fut frappé d’anathème à titre posthume par le concile iconoclaste de Hiéreia [4]. Il fut déclaré docteur de l’Église catholique par le pape Léon XIII en 1890.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Orient chretien /jean De Damas/

Notes

[1] L’iconoclasme est, au sens strict, la destruction délibérée de symboles ou représentations religieuses appartenant à sa propre culture, généralement pour des motifs religieux ou politiques. Ce courant de pensée rejette l’adoration vouée aux représentations du divin, dans les icônes en particulier. L’iconoclasme est opposé à l’iconodulie. L’iconoclasme ou Querelle des Images est un mouvement hostile au culte des icônes, les images saintes, adorées dans l’Empire romain d’Orient. Il se manifesta aux 8ème et 9ème siècles par des destructions massives d’iconostases et la persécution de leurs adorateurs, les iconophiles ou iconodules. Il caractérise également la Réforme protestante.

[2] Le monastère Mar Saba ou laure de Saint-Sabas est un monastère orthodoxe hiérosolymitain situé à quelques kilomètres de la ville de Bethléem dans le désert de Judée, en Cisjordanie. C’est un des plus anciens monastères chrétiens.

[3] Auteur des paroles d’hymnes.

[4] Le concile de Hiéreia est le premier concile iconoclaste, convoqué du 10 février au 8 août 754 dans le palais suburbain de Hiéreia sur la rive asiatique du Bosphore, par l’empereur Constantin V pour faire condamner la production et la vénération des images. Les actes du concile sont condamnés par la suite lors du premier rétablissement du culte des images au 2ème concile de Nicée en 787