Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

François Stella

mercredi 26 octobre 2022, par ljallamion

François Stella (1563-1605)

Peintre français

La famille Stella [1] est originaire de Flandre [2]. François Stella vient à une date inconnue s’installer à Lyon, où il réside en 1596 lors de la naissance de son fils Jacques Stella, qui deviendra également peintre

Au tournant du siècle, il demeure en Italie, puis revient à Lyon où il meurt en 1605.

Une mise au tombeau située dans la chapelle du Saint-Sépulcre, à l’intérieur de la primatiale Saint-Jean [3], lui est attribuée

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia François Stella/ Portail du musée des Beaux-Arts de Lyon/ Catégories : Peintre français du XVIe siècle/ Peintre français du XVIIe siècle

Notes

[1] La famille Stella est une dynastie de peintres et graveurs flamands et français des 16 et 17ème siècles, le plus célèbre d’entre eux étant Jacques Stella.

[2] Le comté de Flandre a été un pagus carolingien, puis l’une des principautés du royaume de France, particulièrement impliquée dans les conflits franco-anglais, aux frontières et à l’influence durement disputées depuis sa création au 9ème siècle jusqu’en 1384, date de la mort du comte Louis de Male. Le comté, possédé par la Maison de Flandre de 863 jusqu’à la mort de la dernière comtesse, Marguerite de Constantinople, en 1280, puis par la Maison de Dampierre-Flandre, puis devenu l’une des possessions de la Maison capétienne de Bourgogne en 1385, devint alors l’un des principaux centres des États bourguignons. Après la Guerre de succession de Bourgogne il fut ensuite progressivement intégré aux Pays-Bas bourguignons et fut finalement détaché du royaume de France par le Traité de Madrid en 1526 en faveur des Habsbourg d’Espagne. Louis XIV en reconquit une partie sur les Espagnols. Le comté cessa d’exister en 1795 après la conquête des Pays-Bas autrichiens par les Français. Le territoire de ce comté correspond approximativement aux provinces belges actuelles de Flandre-Occidentale et de Flandre-Orientale, à l’ouest de la province de Hainaut (arrondissements de Tournai et Mouscron), plus la partie de la province d’Anvers située à l’ouest de l’Escaut, la Flandre zélandaise et la région historique de Flandre française (région de Lille, Dunkerque, Hazebrouck, Douai,…).

[3] La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne (dite aussi, plus simplement, cathédrale Saint-Jean) est le siège épiscopal de l’archidiocèse de Lyon. Elle a rang de cathédrale et de primatiale : l’archevêque de Lyon a le titre de Primat des Gaules