Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Reglindis ou Regelinda ou Regelindis

Reglindis ou Regelinda ou Regelindis

lundi 1er août 2022, par ljallamion

Reglindis ou Regelinda ou Regelindis (989-1014)

Princesse polonaise

Membre de la dynastie Piast [1] et par mariage avec Hermann de Misnie , margravine [2] de la Marche de Misnie [3], dont la capitale était Meissen [4].

Malgré des périodes de trêve, elle ne peut empêcher la guerre entre son père le duc Boleslas 1er de Pologne et son mari. Elle ne voit pas la conclusion du traité de Bautzen [5], garantissant la paix entre la Misnie et la Pologne, car elle meurt 4 ans auparavant.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Reglindis Portail de la Pologne/ Catégories : Personnalité féminine du XIe siècle/ Piast

Notes

[1] La dynastie Piast est une lignée de rois et de ducs qui ont gouverné la Pologne depuis son apparition en tant qu’État indépendant, de 960 jusqu’en 1370. Les descendants des Piast ont continué à régner sur les différents duchés provenant de la fragmentation du territoire polonais, en Mazovie jusqu’en 1526 et en Silésie jusqu’en 1675.

[2] Le titre de margrave était donné aux chefs militaires des marches (ou mark), dans l’empire carolingien, puis à certains princes du Saint Empire romain germanique. Le titre équivalent en français est marquis. Le margraviat est la juridiction sur laquelle il a autorité.

[3] La Marche de Misnie ou Margraviat de Misnie était une principauté médiévale, une marche du Saint Empire romain, qui se trouvait dans la région de l’actuel land de Saxe. La Marche de Misnie fut parfois aussi appelée la Marche de Thuringe. Habituellement, ce nom était plutôt utilisé pour désigner la partie orientale de la Marche de Misnie, les territoires situés à l’est de l’Elbe et de la Saale habités par les Slaves, les Milceni ancêtres des Sorabes. Autrefois, la « Marche de Thuringe » était aussi appelée la Marche Sorabe.

[4] Meissen ou Misnie est une ville de Saxe, en Allemagne. La ville est internationalement connue pour la production de la porcelaine de Meissen, qui, en 1708, fut la première porcelaine produite en Europe. Cette ville fut fondée par Henri 1er de Saxe en 922 sur un rocher surplombant l’Elbe. En 929, il fit fortifier la montagne située à l’endroit stratégique constitué par un gué sur l’Elbe. Durant plusieurs siècles, Meissen fut une ville florissante dont il reste toujours de nombreux vestiges dans les quartiers anciens : ruelles médiévales, château (Albrechtsburg) qui a abrité, entre 1710 et 1865, la manufacture nationale de porcelaine, Dom (cathédrale Saints-Jean-et-Donat), construite à partir de 1250 sur les vestiges d’une église romane et terminée vers la fin du 15ème siècle.

[5] Le traité de Bautzen (Budziszyn en polonais), signé le 30 janvier 1018 à Bautzen, met fin à la guerre germano-polonaise (1002-1018) entre l’empereur du Saint Empire romain germanique, Henri II et le duc et roi de Pologne Boleslas 1er de Pologne. Le traité est signé en présence du margrave Hermann 1er de Misnie, gendre de Boleslas. Par ce traité la Marche de Lusace, le Milzenland et la Moravie reviennent à la Pologne et la Bohême à Henri II ; celui-ci accepte l’indépendance de la Pologne et d’envoyer des troupes contre son ancien allié Iaroslav de Kiev.